Thelonious Monk

Thelonious Monk

Thelonious Sphere Monk (1917-1982) est une des figures les plus influentes de l’histoire du jazz. Ce pianiste-compositeur de génie fut l’un des architectes de la révolution be-bop. Avec son jeu au toucher inimitable mêlant influences ragtime, modernisme à la Duke Ellington et innovations personnelles il s’est illustré dans les reprises surprenantes de standards mais surtout dans la composition de thèmes complexes dont beaucoup sont devenus des classiques éternels, tel « ‘Round Midnight » ou…

Biographie complète

Biographie

 

Thelonious Sphere Monk est né le 10 octobre 1917 à Rocky Mount en Caroline du nord mais ses parents, Barbara Batts et Thelonious Monk, emmenèrent rapidement la famille s’installer à New York.

Le jeune Monk débuta dès son enfance à prendre des cours de piano et arrivé à l’âge de 13 ans il avait remporté tellement de fois le concours de piano amateur de l’Apollo Theater qu’on lui interdit toute participation.

A 19 ans il rejoint l’orchestre maison du Minton’s Playhouse à Harlem où, aux côté de Charlie Parker, Dizzy Gillespie et une poignée d’autres musiciens, il développa un style de jazz bientôt appelé Be-bop.

Tempos plus rapides, ajout d’accords de transitions, substitutions harmoniques, virtuosité d’interprétation.. la révolution était en marche.

En 1947 Thelonious Monk réalisa ses premiers enregistrements en tant que leader chez Blue Note. Ces albums sont parmi les premières traces d’un style d’improvisation et de composition tout à fait unique, mêlant l’utilisation inhabituelle de phrases répétées, du silence, de décalages rythmiques et de sons joyeusement dissonants.

Cette année-là il épousa son amour de toujours, Nellie Smith, avec qui il eut plus tard deux enfants : Thelonious, Jr. et Barbara.

Durant la décennie qui suivit, Monk participa à des séances avec Miles Davis, Charlie Parke, Dizzy Gillespie ou Sonny Rollins et enregistra en tant que leader pour Prestige Records puis plus tard pour Riverside Records. Les albums Brilliant Corners et Thelonious Monk with John Coltrane furent deux disques de cette période qui attirèrent l’attention du monde musical sur Monk comme pianiste et compositeur de tout premier plan.

En 1957, le Thelonious Monk Quartet, comprenant John Coltrane, débuta une résidence au club the Five Spot. Les concerts du groupe furent acclamés par le public et la critique.

Les années suivantes, Monk tourna à travers les Etats-Unis, l’Europe et enregistra ses albums les plus décisifs. Il fit la couverture du Time Magazine, privilège qu’il partagea avec seulement trois autres jazzmen. Il devint à cette époque une des têtes d’affiche favorites des festivals de Jazz du monde entier, jouant avec son quartette composé notamment du fidèle saxophoniste Charlie Rouse.

Dans les années 70 il ne tournait et n’enregistrait presque plus, effectuant quelques rares apparitions au Lincoln Center, au Carnegie Hall et au Newport Jazz Festival.

En proie depuis de très longues années à des problèmes psychologiques, Thelonious Sphere Monk vit chez la mécène Pannonica de Koenigswarter les 6 dernières années de sa vie sans jouer de piano, parlant très peu. Il est décédé le 17 février 1982. Sa famille et quelques amis musiciens fidèles furent présents pour un dernier adieu en musique. Avec plus de 70 compositions dont beaucoup sont devenues des standards, il continue d’inspirer des artistes de tous horizons. Il reçut de nombreuses récompenses durant sa carrière et continue d’être honoré de façon posthume. Le Thelonious Monk Institute of Jazza été créé en son honneur pour préserver la musique à laquelle il a dédié sa vie.

Son intégrité, son originalité et son approche unique constituent un sommet de la musique du 20e siècle.