Accueil>Albums>Anja Lechner, Agnès Vesterman – Valentin Silvestrov: Hieroglyphen der Nacht
Anja Lechner, Agnès Vesterman – Valentin Silvestrov: Hieroglyphen der Nacht

Anja Lechner, Agnès Vesterman – Valentin Silvestrov: Hieroglyphen der Nacht

Sortie : 22 septembre 2017 • Label : ECM

Prévu pour être publié à l’occasion du 80e anniversaire de Valentin Silvestrov le 30 septembre prochain, “Hieroglyphen der Nacht” présente des oeuvres du grand compositeur Ukrainien écrites pour violoncelle seul et deux violoncelles.

La violoncelliste Anja Lechner possède une connaissance intime de la musique de Silvestrov pour nourrir une collaboration avec le compositeur depuis de longues années maintenant, son premier enregistrement de ses oeuvres, “leggiero, pesante”, nominé aux Grammy Awards, remontant à 2001. Ici elle joue, seule, “Augenblicke der Stille und Traurigkeit” (qui lui est dédiée), “Lacrimosa”, “Walzer der Alpengöckchen”, et “Elegie” (pièce dans laquelle elle joue à la fois du violoncelle et des tamtams). Lechner est rejointe par la violoncelliste française Agnès Vestermann, avec qui elle joue régulièrement en duo, pour interpréter “Drei Stücke” (dédiée aux deux musiciennes), “8.VI. 1810…zum Geburtstag R.A. Schumann”, “Zwei Serenaden”, et “25.X.1893…zum Andenken an P.I. Tschaikowskij”. Comme si souvent chez Silvestrov, les compositions prennent la forme de conversations métaphoriques avec des grands compositeurs passés et contemporains. Tchaikovsky et Schumann figurent parmi les compositeurs de référence ici, tandis que “Lacrimosa” est une réponse de Silvestrov à la musique de son ami Tigran Mansurian. “Ma propre musique ne fait que réagir et entrer en écho avec ce qui existe déjà,” explique Silvestrov, considérant son oeuvre comme une série de “codas” à l’histoire de la musique. “Hieroglyphen der Nacht” a été enregistré à l’Auditorium Stelio Molo RSI de Lugano, sous la direction artistique de Manfred Eicher.